Chronique # 11: Gardiens des cités perdues (tome 3), S. Messenger

Hello les petits loups !
On se retrouve pour notre petit rendez-vous chronique du mercredi ! Pour aujourd’hui, elle portera sur le troisième tome des Gardiens des cités perdues. Je posterais certainement une chronique par tome par la suite. 

✧ TITRE VO Keeper of the lost cities, everblaze
✧ AUTEUR: Shannon Messenger
✧ TRADUCTRICE: Mathilde Bouhon
✧ GENREfantasy, aventure, jeunesse
✧ NOMBRE DE TOMES: 3/7
✧ NOMBRE DE PAGES: 598 pages.
✧ ANNÉE DE PUBLICATION: 2015
✧ ÉDITEUR: Lumen

RÉSUMER DU PREMIER TOME ✧✧ Sophie est une jeune adolescente un peu à part. En effet, en plus d’être un véritable génie à la mémoire photographique, elle s’avère être également une télépathe. Un jour, lors d’une sortie scolaire, elle va faire une rencontre qui va non-seulement bouleverser ce qu’elle croyait, mais toute son existence par la même occasion. Elle sera dès lors forcée d’aller vivre dans un monde inconnu, où pourtant, elle est née. Là, elle fera nombre de rencontres, des découvertes et bien plus d’une aventure.

Après avoir lu les deux premiers tome de la saga, je n’avais qu’une envie, c’était de lire la suite. Autant dire que j’avais de hautes attentes quant à ce troisième tome. Et maintenant, cela recommence à nouveau pour le tome suivant. Car, sans surprise, ce tome, comme les précédents est un véritable coup de coeur.

Dans ce tome, on continu les aventures de Sophie qui s’adapte encore à sa vie auprès des elfes, mais aussi au destin qu’elle porte sur ses épaules. Un tome tout aussi passionnant que les précédents, avec un rythmes tout aussi entraînant. Une fois encore, j’avais envie d’en savoir plus à chaque page que je tournais. 

Enfin, même si certaines révélations m’ont semblé « évidentes » et comme coulant de source, cela n’a rien gâché. Après tout, d’autres permettaient de maintenir un certain équilibre. 

Pour finir même si l’intrigue tourne, bien entendu autour de Sophie, j’ai bien aimé la place que Keefe y avait. Ce n’est pas toujours le même personnage secondaire qui ont la vedette en compagnie du protagoniste. C’est une bonne chose en soit, car cela permet de connaître tous les personnages chacun leur tour, à part égale. Seulement, les autres ne sont pas complètement effacés pour autant. Ils sont plus en retrait, mais pas oubliés par l’autrice. 

Publicités

2 commentaires sur « Chronique # 11: Gardiens des cités perdues (tome 3), S. Messenger »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s